Service de collecte des biodéchets en entreprise : 8 fausses croyances

Service de collecte des biodéchets en entreprise : 8 fausses croyances

Service de collecte de biodéchets : 8 fausses croyances

Trop onéreux, pas assez utilisé par les employés pour être une opération significative, “ça va empester les espaces communs”… les services de collecte de biodéchets ont souvent la vie dure en matière de fausses croyances.

Pourtant, il s’agit d’une solution facile à intégrer qui peut améliorer significativement l’impact carbone de votre entreprise et refléter votre investissement pour la durabilité.

On fait le point dans cet article sur les 8 fausses croyances liées à un service de collecte de biodéchets en entreprise, pour vous aider à y voir plus clair.

 

C’est parti !

 

 

Navigation rapide :

  1. Qu’est-ce qu’un service de collecte de biodéchets ?
  2. Les 8 fausses croyances concernant les services de collecte de biodéchets
  3. Biodéchets et entreprise : quelles sont les obligations légales ?

1 - Qu’est-ce qu’un service de collecte des biodéchets ?

Qu’est-ce qu’un biodéchet ?

Les biodéchets regroupent tous les déchets d’origine biologique, principalement issus des activités de cuisine et de jardinage.

Il peut s’agir :

  • de restes alimentaires : épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles…
  • de déchets verts : feuilles mortes, herbe tondue, branchages…

Souvent négligées, ces matières organiques constituent une ressource précieuse lorsqu’elles sont correctement valorisées !

Service de collecte des biodéchets : en quoi ça consiste ?

Un service de collecte des biodéchets est une solution clé en main qui facilite la gestion et la revalorisation des déchets organiques d’une organisation. (restaurant, hôtel, entreprise privée, commerces…)

 

En pratique, rien de sorcier :

 

  1. Installation et équipement des équipes : Le service de collecte commence par fournir à votre entreprise les équipements nécessaires. Le plus souvent, des bacs à biodéchets sont disposés dans les espaces communs et de restauration de votre organisation. Les parties prenantes reçoivent une formation rapide pour comprendre le processus et savoir quels sont les déchets acceptés par le bac.

💡 Psst : Chez Hector, on veille également à fournir des kits de collecte aux employés pour qu’ils puissent transporter leurs biodéchets ménagers dans le collecteur.

  1. Collecte des déchets : Les biodéchets sont régulièrement collectés par l’entreprise de gestion des déchets, en fonction d’un calendrier adapté aux besoins de votre entreprise. Cette collecte fréquente garantit que les bacs restent propres et que les déchets ne commencent pas à dégager d’odeurs désagréables.

  2. Revalorisation des biodéchets : Après la collecte, les biodéchets sont transportés vers leur seconde vie ! Un processus de compostage ou de méthanisation transforme les déchets en compost pour enrichir le sol ou en énergie verte.

2. Les 8 fausses croyances concernant les services de collecte de biodéchets

Maintenant qu’on est tous au clair sur le rôle d’un service de collecte de biodéchets, il est l’heure de démystifier les idées reçues qui l’entourent.

Fausse croyance n°1 : “Un service de collecte de biodéchets est un investissement colossal”

Beaucoup pensent qu’un service de collecte des biodéchets est un investissement considérable pour une organisation.

Une croyance bien loin de la vérité :

  • Chez Hector, payez à la collecte, pas au kilo ! Pas de mauvaises surprises, la formule reste la même peu importe la quantité de biodéchets collectés.
  • Un service de collecte est un investissement rentable en termes de rapport qualité/prix et temps.

En externalisant cette tâche à des experts, vous pouvez vous concentrer sur votre cœur de métier tout en améliorant la gestion globale de vos déchets et en contribuant à la durabilité environnementale !

Fausse croyance n°2 : “Un bac à biodéchets, c’est compliqué à entretenir !”

En s’occupant de la maintenance et du nettoyage, un service de collecte de biodéchets vous facilite la tâche et veille à ce que vous ayez toujours un bac inodore et hygiénique à votre disposition.

En clair, vous avez simplement à remplir votre collecteur !

Fausse croyance n°3 : “Un bac à biodéchets, ça sent trop mauvais !”

Un bac à biodéchets qui empeste, c’est un bac à biodéchet qui a été oublié.

En passant par un service de collecte comme Hector :

  • les bacs fournis sont 100% étanches, garantis anti-odeurs et nuisibles ;
  • vos biodéchets sont récupérés, au minimum une fois par semaine, en fonction de vos disponibilités ;
  • vos bacs peuvent être nettoyés à chaque passage

Fausse croyance n°4 : “Gérer ses biodéchets, ça prend trop de temps !”

Et si on s’occupait de tout, et vous, de rien ?

 

Bon, on a quand même besoin de vous pour veiller à ne pas confondre la poubelle jaune et le collecteur… mais mis à part ce détail, gérer les biodéchets, c’est notre dada.

 

À l’inverse, d’un service de collecte de biodéchets, un composteur individuel exige en moyenne 3 heures d’entretien par semaine à une entreprise.

 

Acheminement des biodéchets dans un centre de traitement afin qu’ils soient revalorisés, nettoyage régulier du bac pour éviter les odeurs désagréables de fermentation… des tâches qui peuvent sembler rapides en apparence, mais qui, le vendredi à 18h, après une longue semaine de travail, peuvent rapidement devenir fastidieuses.

Fausse croyance n°5 : ”Mes équipes ne vont pas jouer le jeu !”

Si vous avez peur que vos employés ignorent votre bac à biodéchets, comptez sur nous pour les sensibiliser et les former !

 

À l’image de n’importe quel changement, l’intégration d’un système de gestion des déchets doit-être introduite de façon pédagogique. C’est en sensibilisant vos parties prenantes aux nouvelles pratiques que vous parviendrez à les engager.

 

De plus, le super kit Hector permet de fédérer vos collaborateurs autour du tri des biodéchets. Grâce à ce dernier, vos employés peuvent étendre leur action en acheminant et triant leurs biodéchets personnels au travail.

Fausse croyance n°6 : “Mon entreprise est trop petite pour que ça soit utile !”

Les petites entreprises ne comptent pas pour des prunes, bien au contraire !

La solution de collecte de biodéchets Hector le collector peut être installée à partir de 10 employés.

Fausse croyance n°7 : “C’est pas avec un service de collecte de biodéchets que nous allons sauver le monde”

Oui, malheureusement, Hector ne va pas sauver le monde.

 

Mais à son échelle, par une pluralité de plusieurs petits efforts cumulés, il va permettre à une planète plus propre et verte de germer.

 

Chaque geste et chaque épluchure de carotte compte. Nous pouvons tous à notre échelle ajouter notre pierre à l’édifice !

Fausse croyance n°8 : “Gérer ses déchets en entreprise, c’est un véritable casse-tête”

Avec Hector le Collector, pas de pépin, tout est question d’accompagnement !

 

Dès l’installation du service, les employés reçoivent une formation complète sur le tri des biodéchets, l’utilisation des contenants spécifiques et les bonnes pratiques de gestion des déchets organiques. Cette formation permet à chacun de comprendre clairement le fonctionnement du système.

 

Des fiches mémo sont également distribués à l’entreprise pour lever tout doute concernant le sort d’un déchet.

 

De plus, nos équipes communiquent régulièrement avec votre entreprise pour :

  • veiller à ce que le processus reste fluide et sans accroc ;
  • informer vos parties prenantes sur les résultats de leurs efforts via un rapport détaillé mensuel (quantité d’énergie produite, quantité de déchets collectés…).

3 - Biodéchets et entreprise : quelles sont les obligations légales ?

Le revalorisation des biodéchets ne sera bientôt plus une option, mais une obligation.

La loi AGEC, également connue sous le nom de « loi anti-gaspillage », a été promulguée le 10 février 2020 avec pour objectif de réduire le gaspillage et de promouvoir une économie circulaire.

Cette loi impose des obligations spécifiques en matière de gestion des biodéchets pour encourager la valorisation des déchets organiques par les entreprises.

Initialement, dès le 1er janvier 2023, tous les professionnels produisant plus de 5 tonnes de biodéchets par an devaient mettre en place des solutions pour trier à la source et valoriser leurs biodéchets.

Cependant, depuis le 1er janvier 2024, la loi AGEC étend cette obligation à tous les autres professionnels ainsi qu’à chaque citoyen de France afin que tous les producteurs de déchets, qu’ils soient particuliers ou professionnels, trient leurs biodéchets à la source.

Pour aller plus loin : https://librairie.ademe.fr/dechets-economie-circulaire/6107-tri-a-la-source-des-biodechets.html

Conclusion

Les services de collecte des biodéchets souffrent de nombreuses fausses croyances, mais vous le savez désormais, ces idées reçues ne sont pas le reflet de la réalité !

 

Qu’il s’agisse de supposés coûts onéreux, de complications d’entretien, d’odeurs désagréables ou de la complexité de mise en place, ces mythes peuvent décourager les entreprises à franchir le pas vers une gestion plus durable de leurs déchets.

 

Pourtant, un service de collecte des biodéchets est une solution facile et efficace à intégrer à vos processus qui peut non seulement réduire l’empreinte carbone de votre entreprise, mais également :

  • améliorer la gestion globale de vos déchets,
  • fédérer vos équipes autour d’un objectif commun et valorisant,
  • renforcer l’image de marque de votre entreprise en démontrant votre engagement en faveur de la durabilité.

Chaque geste compte, un système plus responsable est à portée de main; il vous suffit de faire le premier pas.

Découvrez toutes les offres d’Hector

Restaurants, entreprises, commerces de proximité, coworking, Hector collecte tous les biodéchets des professionnels à Toulouse pour les valoriser et les transformer en énergie verte. Alors, à quand votre tour ?
Retour en haut